Comment manager la génération Y au travail ?

Comment manager la génération Y au travail ?

Actuellement, les salariés de presque toutes les entreprises sont des jeunes nés entre le début de l’année 1980 et la fin de l’année 1990. On les regroupe dans la catégorie de ce qu’on appelle génération Y ou les digitales natives. Manager ces jeunes devient un problème pour de nombreux managers par leurs comportements et leurs pratiques qui proviennent de la nouvelle technologie et qui bouleversent le code et les habitudes des managers qui appartiennent, eux à la génération X (nés entre 1960 et 1980).

Des méthodes de management plus souples

management1.jpg

Face aux jeunes de la génération Y, les dirigeants des entreprises sont désorientées par rapport à leur impatience, leur tenue vestimentaire avec des casques aux oreilles, toujours connectés et SMS illimité durant le travail mais ils sont très dynamiques et surdiplômés. Les manager nécessitent alors d’appliquer des méthodes plus souples en commençant par les managers et la RH qui devraient être créatifs. En général, manager la génération Y résume sur 4 principes.
Sachant qu’ils sont des personnes avides de sens, il faut leur apprendre à donner du sens à leur travail en leur expliquant les enjeux, les valeurs et surtout une vue d’ensemble de ce qu’ils vont faire. Ils sont aussi très autonomes et aiment les responsabilités, et pour cela ils ont besoin qu’on leur apprend tout dès le début : leur rôles, les interdits et les permis avec un cadre explicite et partagé et les laissant agir sans trop les lâcher. Avec eux, manager en posture de responsable ressource les rend plus confiants et plus responsables tout en leur donnant la parole si besoin est car la communication est très importante pour cette génération.

Manager la génération Y : axer sur l’épanouissement personnel

manager.jpg

Manager la génération Y revient à les motiver pour les fidéliser en créant une relation proche et des espaces agréables et faire preuve de flexibilité avec discipline. Et une coopération professionnelle est réussie grâce à une bonne base de relation dont la génération Y espère de la part de son manager. En effet, les entreprises doivent manager ces jeunes en adoptant des méthodes axant sur leur épanouissement personnel.